/>

Kinés libéraux, chiropracteurs et ostéopathes, des complémentarités ou des oppositions ?

C’est un sujet récurrent dans l’univers des masseurs kinésithérapeutes. Quelle doit être leur position et leur attitude face à des chiropracteurs et des ostéopathes ? Représentent-ils une certaine forme de concurrence « déloyale », dans la mesure où seuls les masseurs kinésithérapeutes doivent respecter leur statut de professionnels de santé ? 

Une concurrence nombreuse et variée pour les masseurs kinésithérapeutes

Qu’ils exercent à l’hôpital ou dans un cabinet de kinés libéraux, les masseurs kinésithérapeutes prodiguent leurs soins dans le cadre (très strict et réglementé) de la loi. En tant qu’auxiliaires de santé, dont le remboursement des soins est pris en charge par l’Assurance Maladie, ils doivent veiller à respecter les règles sanitaires et déontologiques. Ils doivent notamment se soumettre à l’interdiction de publicité et de promotion, qui leur est faire, même si face à eux, leurs concurrents ne sont pas toujours soumis aux mêmes réserves.

Il faut dire, que pour les patients, le choix d’un kiné libéral peut être difficile à effectuer tant il existe de disciplines proposant la prise en charge de bien des pathologies. Les rhumatologues comme les ostéopathes, les rebouteux comme les chiropracteurs, … répondent eux-aussi aux attentes de leurs patients. Ces derniers peuvent avoir du mal à se repérer et à choisir entre la réflexologie plantaire, l’étiopathie ou encore le shiatsu.

La tendance d’un « retour à la nature » se traduit sur un plan médical par une (re)découverte de bon nombre de ces médecines douces.  Certains praticiens usent alors de méthodes jugées déloyales pour détourner une partie de la clientèle des masseurs kinésithérapeutes. Et chaque cabinet de kinés libéraux doit être en mesure de réagir pour ne pas mettre en danger la poursuite de son activité. Mais comment ?

Kinésithérapie, chiropraxie, et ostéopathie, une reconnaissance officielle pour guider les patients

L’autorité publique reconnait la Masso-kinésithérapie, la chiropraxie et l’ostéopathie. Spécialiste de la colonne vertébrale, le chiropracteur doit suivre une formation s’étalant sur 6 années d’études, et se caractérisant par une formation répondant à un standard international. A l’inverse, pour devenir ostéopathe, l’étudiant peut soit décider de suivre un cursus de 5 ans, ou alors se décider pour une formation de 200 à 400 heures après des études de médecine et/ou de kinésithérapie. En France, seule une très faible minorité (environ 5 %) a suivi le cursus complet d’ostéopathie. Sur les 29612 ostéopathes répartis en France en 2018, on comptabilisait 17897 professionnels n’exerçant que l’ostéopathie, alors que 11715 étaient des professionnels de santé, exerçant à titre complémentaire cette discipline, comme le masseur kinésithérapeute ostéopathe notamment.

Bien que les 3 professions soient à la fois différentes et complémentaires, les kinés libéraux et hospitaliers ont fait entendre leur mécontentement en 2018, quand le Ministère de la Santé a fait évoluer l’encadrement de la chiropraxie.

Des kinés en conflit avec la chiropraxie et l’ostéopathie ? Une situation à apaiser

Si les oppositions entre les deux professions sont anciennes, la colère des masseurs kinésithérapeutes s’est renforcée, après la publication d’un arrêté encadrant la formation des chiropracteurs en février 2018. A l’origine de cette grogne, deux évolutions de la législation :

  • Le diplôme de chiropraxie a été reconnu au grade de Master, une reconnaissance que les masseurs kinésithérapeutes réclamaient depuis plusieurs années et toujours refusée par les autorités de tutelle.
  • Les kinés libéraux notamment estiment que les nouveaux soins accordés aux chiropracteurs relèvent de leurs compétences.

Bien que le Ministère de la Santé ait tenté d’apaiser la situation, l’ordre des masseurs kinésithérapeutes s’alarmait de la situation et reprochait à cette nouvelle organisation de la chiropraxie de faire «  (…)  mention dans ses annexes de l’enseignement dans les écoles de chiropraxie de multiples techniques de soins qui vont bien au-delà de la simple manipulation articulaire et empiètent très largement sur le champ de la rééducation fonctionnelle». Ce reproche était adressé en même temps que les masseurs kinésithérapeutes rappelaient que les chiropracteurs n’étaient pas des professionnels de santé et donc non soumis à certaines obligations, qui s’imposent aux kinés libéraux.  De leur côté, les chiropracteurs s’étaient défendus de vouloir se substituer aux masseurs kinésithérapeutes. Deux ans après, la tension reste vive entre les deux professions, dont chacune n’est pas prête à concéder du terrain. Et en cette période de réforme profonde du système de la santé en France, de nouveaux sujets de discorde pourraient être mis à l’ordre du jour des débats dans les semaines à venir.

Et vous comment considérez-vous la « concurrence » des chiropracteurs et des ostéopathes ? Estimez-vous que de nouvelles règles, visant à sécuriser chacune de ces professions, devraient être édictées ?

28 commentaires sur « Kinés libéraux, chiropracteurs et ostéopathes, des complémentarités ou des oppositions ? »

  1. En qualité de kiné aujourd’hui retraité après plus de 50 ans de pratique en libéral j ai pu constater que mes techniques ressemblaient curieusement aux gestes des ostheopathes ou chiropracteurs sans les manoeuvres que je considère dangereuses de soit disant remises « en place de vertèbres déplacées »qui pour moi sont de la fumisterie
    Mais mes techniques m ont été apprises pendant mes études et sont donc de ma compétence
    Ce sont des techniques propres à la pratique de la kinésithérapie
    Que d autres s en soient inspirées c est possible mais dans ce cas ils empiètent sur nos domaines de compétences
    Si un jour je devais avoir des problèmes de dysfonctionnement osteo articulaires vertebraux en particulier ce n est sûrement pas meentre les mains d un osteo ou d un chiro que je mettrais

  2. Oul eux au moins ils ne détractent pas l’estomac avec des calmants ou anti inflammatoires …

  3. Certains kinés sont aussi ostéopathes

  4. Les séances de kines doivent être individuelles mais rémunérées à 16,,30 soit 7 euro hors charges contre 55 euro pour l osteo soit il y a la un problème donc diminuer les charges soit aug menteur de 400 pour cent nos honoraires voilà certains confrères prennent plusieurs patients à la fois il devrait y avoir une prise en charge de la secu pour les investissement en matériel moderne car ils sont hors de prix our. Restons avec notre flacon de talc les kines sont ignorés par les gouvernements successifs les osteo sont-ils contrôles sur leurs recettes réelles ?? Les kines oui. Un kine 50 ans d exercice qui travaille encore because retraite minable!!!

  5. Je pense que les ostéopathes et chiropracteur sont complémentaires des kinésithérapeutes

  6. Je ne pense pas. Les séances de kiné sont remboursées par la sécu et la mutuelle. Les ostéopathes non

  7. Mais les kinésithérapeutes font aussi des manipulations? Non?

  8. Il y a des kinésithérapeutes qui se croient ostéopathes et qui manipulent souvent très mal, j’ai eu affaire à l’un de ceux là et je suis sortie de chez lui en ayant plus mal qu’avant et les côtes très douloureuses pendant plusieurs semaines. Par contre il y a des médecins ostéopathes qui eux travaillent très bien. Une partie des soins est remboursée par la SS (consultation).
    Merci à nos kinésithérapeutes qui prennent bien soin de nous, hélas ce n’est pas le cas de tous qui prennent tellement de patients à la fois qu’on se sent livré a soi même, qu’on fait des exercices sans surveillance. Je dirai simplement son professionnel de santé et ne pas hésiter à en changer si on est mécontent.

  9. Même si les ostéopathes et les kinésithérapeutes doivent être complémentaires, les ostéopathes ne sont pas remboursés, au prix de la séance il faut avoir les moyens financiers même si certaines mutuelles donnent un forfait annuel qui couvre à peine le prix d’une séance !!! Soins à 2 vitesses….

  10. Je crois aussi que certains kinés sont plus attirés par l’argent. On m’ à prescrit de la kiné, massages, physiothérapie. La seule chose que le kiné a fait en une dizaine de séances me mettre sur une table avec des stens pendant 20 minutes. Ce qui ne m’a servit à rien. Je suis donc allée voir un autre kiné et pareil. Il a fallu que je me fâche pour qu’il fasse son métier de kiné. Par contre l’osteopathe que suis allée voir était super. Je suppose que tous les kinés ne sont pas comme ça, mais malheureusement il y en beaucoup qui n’ont pas de patients mais des clients. Quand un kiné mets 3 patients sous stens, un autre sur vélo, un autre avec des altères il arrive à prendre 10 clients en 1 heure sans s’en occuper. Ce n’est plus de la kiné. Je l’ai vécu il y a trés peu de temps.

  11. Il y a de très bon kinés qui font très bien leur travail, comme certains ostéo, mais beaucoup d’osteo sont mauvais et ramassent votre fric et
    Ont la grosse tête et se pense meilleurs que les kinés

  12. Encore faut il trouver un kine. Depuis décembre, je suis à la recherche d’un kine pour soigner une tendinite du genou. Quel que soit le cabinet où je téléphone, on me répond qu’on ne pre’d pas de nouveaux patients. Résultats, maintenant, toujours mal au genou, mais en plus, a force de compenser, tout le dos est détraqué, résultat, lombalgie, sciatique et cruralgie😕

  13. Les uns ne vont pas sans les autres

  14. Il faut organiser des “hunger games” et le représentant de la profession qui survie est la meilleure…

  15. Je suis kiné et ostéopathe, et toujours pas de signe de schizophrènie.. 😉

  16. Je pense que l osteopathie est complémentaire de la kinésithérapie. Comment voulez vous rééduquer le mouvement si l articulation est bloquée. Je parle de mouvements mineurs. Comment ouvrir une porte si pas de glissement des gongs…
    Y a du travail pour tout le monde. Nous les kines on a trops de demande. Des séances qui trainent. Avec un travail avec les osteos (competents) mais je vous rappellerais que chez les kines aussi il y a des gouniafiers, on gagne du temps dans le traitements. Je fais les deux mais je ne prends pas une personne en ostéo si il vient me voir pour de la kine. je le renvois chez son ostéo habituel avant d attaquer les seances de kine ( pour certaines pathologies bien entendu). J ai aucun pb avec les osteos dans mon coin. Du respect des deux cotes.

  17. Les kinésithérapeutes des mecs odieux qui ne pensent qu au fric

  18. J’ai lu vos commentaires..
    Je suis perplexe..!!!
    J’ai eu des seances de kine
    Pendant 2ans..déchirure des tendons de la coiffe..2 ans
    EN ALD..je fais avec..pas de MIRACLE.
    J’ai fais des ENTORSES a répétitions.. kinésithérapie
    Pendant 30 séances ..RIEN..un jour j’ai décidé de voir un OSTÉOPATHE..une FEMME..
    Suite a un fracture de fatique a un pied..j’étais en radiothérapie..l’ostéopathe ma dit je ne peux rien faire..il faut que la fracture se consolide.. bref elle entreprend l’autre pied après une entorse sévère..ma cheville etait tjrs enflée et douloureuse..
    SÉANCE D’UNE HEURE des pied à la TÊTE..
    Un RÉSULTAT incroyable..
    Prochaine séance ds 3 semaines.. avant si PROBLÈME..et voilà le resultat photos à l’appui..1ERE SEANCE.. BRAVO MADAME HÉLÈNE.et MERCI.

  19. Bonjour je vais chez un kinésithérapeute ostéopathe il n.y a aucune mesure d hygiène serviettes-éponges pour tout le monde je me demande si celle-ci est changée tous les jours un tas de magazine dans la salle d.attente avec le COVID je me pose des questions merci de me lire

  20. J.ai 3 séances de faite sur15mais je ne sais pas si je vais continuer

  21. Mon enfant a failli faire ostéopathe par défaut car pas réussi paces finalement elle a fait kine en Belgique
    Mon kine a fait des miracles avec manipulation et ondes de choc
    Pour moi kine c est top

  22. On devrait être remboursé aussi pour les osteos !!!!!

  23. Bien que je sois entièrement d accord avec vous..je cesse de donner mon avis ou d expliquer mon expérience négative sur FB.. certains kinésithérapeutes m ont accusée de diffamation..

  24. Même pas peur !!!! 😀

  25. Existe t’il encore un Kine qui pratique des massages. Non, assurement non ! Alors leur faire de l’ombre j’en doute…

  26. C est dommage d être obligé de se faire soigner en payant .Il n y as pas assez de kiné malgré la demande surtout e certains beaux endroits

  27. Les chiros sont pour beaucoup dans le marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.