/>

La téléconsultation pour les kinés libéraux, une réalité mais jusqu’à quand ?

Dans cette période particulière, les kinés libéraux peuvent désormais proposer la téléconsultation à leurs patients. La mesure répond à une situation particulière mais s’inscrira-t-elle dans la durée pour les masseurs-kinésithérapeutes ? 

Les kinés libéraux pendant le confinement, se réinventer pour accompagner les patients

Lorsque le confinement a été décrété le 17 mars dernier, c’est tout le pays qui s’est retrouvé à l’arrêt. Les cabinets de kinés libéraux n’ont pas fait exception à la règle, d’autant plus que l’Ordre des Masseurs  – Kinésithérapeutes (OMK) avait publié des recommandations, invitant les kinés libéraux à fermer leur cabinet. La mesure a été suivie, puisque 75 % des cabinets de kinésithérapie ont gardé porte close. Ce n’est que depuis fin avril, que l’OMK a invité les professionnels à accueillir à nouveau les patients dans un cadre sanitaire très strict. Les réouvertures de cabinet se sont multipliées et généralisées à partir du 11 mai dernier.

Dans tous les cas, ces semaines de confinement ont fortement impacté les kinés libéraux. La dernière étude statistique de la Sécurité Sociale souligne que si les soins de ville ont reculé de 11.6 % entre le 18 mars et le 28 avril 2020, les remboursements des soins pratiqués par les kinés libéraux se sont effondrés de 70 % (et même 79.5 % pour le seul mois d’Avril). Bien que la demande de soins se soit effondrée, les kinés libéraux ont dû, durant cette période, prendre en charge une partie de leur patientèle, en organisant des visites à domicile. Dès le départ, les kinés libéraux se sont fait entendre pour demander l’autorisation du télésoin. Une demande, que le Ministère de la Santé a entendu et compris.

Le télésoin pour les kinés libéraux, une prolongation jusqu’au 10 juillet 2020

C’est un arrêté du 16 avril, qui autorise le télésoin pour les soins de masso-kinésithérapie. Initialement, le décret publié au Journal Officiel du 18 avril légalisait l’accès au télésoin jusqu’au 24 mai. Mais avec la prolongation de l’Etat d’Urgence sanitaire, les dispositions relatives à cette nouvelle forme de prise en charge sont applicables jusqu’au 10 juillet prochain.

Quels patients et quels soins pour le télésoin en masso-kinésithérapie ?

Presque tous les soins de masso-kinésithérapie (Rééducation de tout ou partie de plusieurs membres, d’un membre et de sa racine de l’hémiplégie, rééducation pré-opératoire ou post-opératoire, des maladies respiratoires, obstructives, restrictives ou mixtes,…) sont éligibles au télésoin. Sont exclus de cette forme de consultation à distance les bilans initiaux et les renouvellements de bilans.

Les kinés libéraux peuvent proposer le télésoin à leurs patients à partir du moment où une première séance a été réalisée en présentiel.

Quelles sont les modalités pratiques pour organiser le télésoin pour les kinés libéraux ?

Parce que la vidéotransmission entre le kiné libéral et son patient n’implique pas l’échange de documents médicaux, et pour faire face à la situation exceptionnelle, les kinés libéraux sont autorisés à utiliser l’un ou l’autre des nombreux outils disponibles, tels que Skype, WhatsApp, Facetime, … Pour les mineurs, la présence d’un adulte est nécessaire tout comme un aidant devra être présent pour les patients présentant une perte d’autonomie.

Quelle facturation pour les soins en téléconsultation ?

Les actes sont facturés à l’Assurance Maladie tels que définis par les textes (l’OMK a publié un guide  pour disposer de toutes les informations nécessaires et des cotations à utiliser). Il appartient alors au kinésithérapeute d’informer les patients sur les modes de règlement acceptés (virement  bancaire, paiement en ligne, chèque, tiers-payant, …)

La téléconsultation pour les kinés libéraux, une solution appelée à durer ?

La téléconsultation répond à un enjeu essentiel, lié à la situation inédite que nous traversons. Elle permet d’éviter la « perte de chances » ou « l’aggravation de certaines pathologies » à un moment où les cabinets de kinés libéraux doivent revoir leur mode de fonctionnement (désinfection des locaux après chaque visite, éviter que les patients se croisent, respect de la distanciation sociale, …). C’est donc un type de consultation qui complète parfaitement le panel de solutions que le kiné libéral peut déployer pour faire face aux besoins et attentes des patients.

La question de la prolongation de ces télésoins au-delà même de l’ état d’urgence sanitaire se pose déjà. Mme Pascale Mathieu, kiné libérale et présidente de l’OMK estime pour sa part, que le télésoin a prouvé son utilité et démontré ses bénéfices : « Je pense que ça va être un coup d’accélérateur ». Il faudra attendre quelques semaines avant de voir si la téléconsultation s’inscrira durablement dans le quotidien des kinés libéraux.

Et vous, quel avenir voyez-vous pour la téléconsultation pour les kinés libéraux ?

19 commentaires sur « La téléconsultation pour les kinés libéraux, une réalité mais jusqu’à quand ? »

  1. Pas sure que ça va allez mieux après

  2. Pas facile il me semble

  3. Non avec un masque lol

  4. Une grosse blague

  5. c’est quoi cette méthode psy?IL FAUT ARRËTER DE MANIPULER LES GENS MORALEMENT

  6. C’est pas possible !!j’ai essayé mais en particulier avec les bébés c’est impossible …..notre passion c’est le contact …..

  7. Même pas essayé….le contact direct est tellement plus bénéfique pour tout le monde.

  8. Évidemment cela ne s applique pas à tous les patients! Par contre les quelques personnes pour lesquelles je l ai appliqué sont ravies cela a été une bonne alternative
    Personnellement j’ai apprécié

  9. Comme les médecins au téléphone je trouve ça pas normal de faire payer une visite ..😥

  10. Jusqu’à présent nous sommes Masseur-Kiné donc contact sans lequel je n’aurais pas pu pratiquer mon métier !

  11. Masseur kinésithérapeute devient coach sportif… nous deviendrons des théoriciens de la santé sans ce trésor d’informations qu’est le contact d’une main sur un patient

  12. Les massages et rééducations par télépathie 🤔

  13. Moi mon kine pour ma pathologie pas de teleconsutation ça ne me sert pas a grand chose aucun dialogue avec..

    😆

  14. Guibé Recousu 😂😂😂😂😂

  15. Et quand je clique là, ça vous fait mal ? Qu’on nous donne les moyens de faire nos propres tutoriels dans ce cas…..

  16. N importe quoi si on a besoin de rééducation il faut bien que le kiné manipule pfff

  17. Bonjour, en tant que patiente j’ai apprécié être guidée par mon kiné par téléconsultation pendant le confinement pour montrer à moi et mes parents comment me mobiliser mais après je suis d’accord avec tout le monde c’est que le contact physique face à face n’est pas comparable avec le virtuel, il vaut mieux être avec son patient ou son kiné pour qu’il y est des échanges directs, où est le dialogue si on ne perçoit que le virtuel !! ça aide, c’est vrai d’un certain côté mais d’un autre côté rien ne remplace le kiné qui vous fait bouger, qui vous fait aussi progresser et qui fait bien faire les mouvements aussi quand il y a des exercices, la communication qu’on a face à face, rien de plus agréable de lui parler directement dans la même pièce. Bonne journée 🙂

  18. Les kinés n’ont pas attendu la télé consultation pour garder le contact avec leurs patients … encore un outil pour nous dire gentiment dans quelques temps que n’importe qui peut faire le travail à notre place !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.